Etcheto : “À Bègles, je suis allé au bout”

Vincent Etcheto

 

 

Dans la double page pour la présentation de la saison de Bayonne en Pro D2, il y a une interview de notre ancien entraîneur des arrières Vincent Etcheto qui revient brièvement sur sa période à l’UBB et son départ à Bayonne : “Il n’est pas question de venir sans ses convictions. À Bègles, je suis allé au bout. Peut-être que je prenais trop de place, que je ne plaisais plus. Je ne cherche pas à savoir. Ici, j’ai les mains libres à 100 %. L’an dernier, j’avais toujours quelqu’un derrière et j’étais isolé. Mais j’étais persuadé d’avoir raison. On a manqué les barrages d’un cheveu, on s’est qualifié pour la Coupe d’Europe. Au bout, ça a fonctionné“.

 

De plus il estime ses chances de montée plus faible qu’à l’époque avec l’UBB : “Quand on est monté avec Bègles, c’était presque miraculeux. Mais on avait accompli un exploit avec des joueurs d’un niveau au-dessus. Et qui sont toujours dans l’élite. Cette année, à Bayonne, nous ne les avons pas…“.

 

Il est aussi revenu sur l’importance de l’enthousiasme pour lui à l’entrainement et en match : “L’enthousiasme n’est peut-être pas à proprement parler une vertu technique, mais je l’intègre vraiment comme un atout. Si l’on ne met pas de plaisir dans ce que l’on entreprend, on ne le fera jamais bien. Il faut toujours aller chercher quelque chose, ne pas se résigner. Avec l’UBB, quand on perdait, on glanait toujours une satisfaction, un bonus, le ballon porté qui faisait mal en fin de match. Il faut aller au bout de l’effort. J’ai cette image”.