Marti : “Le Quinze de France, c’est la vitrine du rugby français”

Laurent Marti

 

 

Pour Sud-Ouest, notre président Laurent Marti s’est exprimé sur l’avenir de l’Equipe de France et la réunion du Conseil Fédéral qui a lieu à Marcoussis : “J’espère qu’il en sera sorti des choses constructives […] Il y a du vrai un peu partout. Mais je ne crois pas qu’il faille se faire hara-kiri ou, par exemple, condamner le Top 14 comme coupable de tous les maux […] Il n’y a pas un seul point à améliorer ! J’étais récemment avec un agent néo-zélandais, nous parlions des enfants, de la formation. Chez eux, les gamins ne font que du rugby à toucher jusqu’à 7 ans. Ils sont sensibilisés au plaisir, à la technique individuelle, tandis que chez nous, on tombe beaucoup trop vite dans la ‘championnite’ […] J’attends surtout de Pierre Camou, de Serge Blanco et du nouveau manager, Guy Novès, qu’ils nous disent ce qu’ils veulent pour le rugby français. Ils doivent nous donner un plan précis […] Moi, les contrats fédéraux, je ne sais pas ce que ça veut dire […] Encore une fois, tout est étudiable. Mais il faut être précis […] Ils vont devoir prouver qu’ils ont des propositions concrètes et réalistes à faire. Ensuite, personnellement, je serai très disposé à discuter, à aider et à apporter des idées. J’en ai plein […] Le Quinze de France, c’est la vitrine du rugby français. On a besoin qu’elle brille. C’est par là qu’on donne envie aux gamins de venir jouer dans nos clubs“.