Marti : “On ne peut pas parler d’impasse”

Photo Icon Sport

 

Aujourd’hui dans les colonnes de Sud-Ouest, le président Laurent Marti est revenu sur le match de Champions Cup contre Clermont. S’il exprime des regrets sur les résultats de son équipe, il réfute le terme d’impasse pour le match contre Clermont : “J’ai des regrets. Même si on l’a joué avec les moyens dont on dispose, j’y croyais bien plus que ça quand on a démarré cette compétition […] La Coupe d’Europe n’était pas notre objectif prioritaire. Il est normal de faire tourner, d’utiliser tous nos joueurs. Mais on ne peut pas parler d’impasse. Il suffit de reprendre la composition de notre équipe ligne par ligne. On ne peut pas demander à Ole Avei de disputer tous les matches au talonnage et Clément Maynadier fait une belle première moitié de saison. Il n’y a que notre deuxième ligne – BothaJaulhac– qui était un peu déséquilibrée. Derrière, nous n’avons qu’un vrai premier centre, Julien Rey. Il était bien aussi d’y essayer Romain Lonca qui mérite d’être revu, de relancer Darly Domvo à l’arrière ».

 

En tout cas, il assure que l’UBB veut « respecter cette compétition. On fera tout pour battre Exeter. Et si cela peut aider, Clermont, tant mieux ».