Marti : “La sélection ? On en a 6-7 potentiellement qui peuvent y prétendre”

Louis-Benoit Madaule et Marco Tauleigne

 

Alors que Jefferson Poirot et Loann Goujon ont été de nouveau appelés en équipe de France pour préparer le match de l’équipe de France contre le Pays de Galles, lundi lors de son passage par les studios de TV7 pour l’émission Top Rugby, Laurent Marti était revenu sur l’appel de Jefferson et Loann en équipe de France. Selon lui d’autres mériteraient aussi d’avoir leurs chances : « Ce sont des garçons qui sont passés par toutes les filières de sélections de jeunes. Et surtout pour parler de Jefferson que l’on connaît mieux que Loann, même si Loann on l’avait repéré il y a longtemps, qui sont programmés pour le haut niveau. Ils ont la force mentale, les capacités physiques, techniques et la détermination pour être internationaux et y rester. On en a d’autres au club donc c’est de bon augure […] Je pourrais en citer beaucoup mais on voit bien que Baptiste est tout proche, Sébastien qui revient de blessure peut y aller, Louis-Benoît Madaule enchaîne les superbes prestations, Marco Tauleigne… On en a 6-7 potentiellement qui peuvent y prétendre […] On peut dire que l’UBB est une bonne école de formation pour le niveau international parce que notre crédo c’est de mettre du rythme, de faire vivre le ballon, de se déplacer beaucoup. Ludovic Loustau les fait travailler beaucoup sur la course donc ça, ça prépare très bien au niveau international […] Ça décomplexe le club, certains joueurs. Ça les tire vers le haut parce qu’ils se disent ‘je joue avec ce garçon, je le connais, je peux me mesurer à lui tous les jours et je vois que si lui y est alors finalement je ne suis pas loin et je peux y aller aussi’. Et puis surtout ça améliore les garçons qui deviennent internationaux parce qu’ils acquièrent une expérience, une confiance en eux qui fait que l’UBB va en profiter ».