Serin : “Heini, au début j’avais peur d’aller vers lui”

Baptiste Serin

 

Dans les colonnes de Sud-Ouest, Baptiste Serin est revenu sur la relation qui le lie à Heini Adams, qui va prendre sa retraite à la fin de la saison : « Heini, au début j’avais peur d’aller vers lui. A mes yeux, il était le précurseur du jeu flamboyant de l’UBB. J’avais envie de lui demander des conseils mais je craignais qu’il me prenne pour le jeune qui voulait déjà être en concurrence avec lui. Je n’ai pas honte de le dire, c’est lui qui a été l’initiateur de mon début de carrière. Il m’a appris, conseillé […] A la base, j’aimais bien porter le ballon, jouer les coups pour moi. C’est lui qui m’a dit : ‘Passe, accélère, accélère, à un moment ça va s’ouvrir’. Je n’avais pas cette perception du poste. On a fait les vidéos ensemble. Il m’a fait changer mes passes, il a amélioré mon jeu au pied. Il m’a apporté toute son expérience. J’ai beaucoup de reconnaissance par rapport à ça. Heini s’est mouillé pour moi. Aujourd’hui, j’essaie d’être bon pour mes équipiers, pour moi, mais aussi pour lui. Pour lui rendre ce qu’il m’a donné. C’est une forme de respect ».