Barbe : “C’est une évolution à peu près normale”

philippe barbe

 

Lors de son passage dans les studios de France Bleu Gironde, pour l’émission La Mêlée du Lundi, Philippe Barbe, le président du comité Côte d’Argent, est revenu sur l’importance d’avoir des leaders tels que Matthew Clarkin ou Heini Adams dans un groupe : « Leur importance est toujours là. Peut-être que l’année prochaine, ils pourront occuper la même forme de guidage du groupe. C’est ce que je pense et que je souhaite. On est aussi sur un groupe un peu hétéroclite. On a des jeunes piliers, on met un pilier assez mature avec une autre forme de jeu, qui ne pousse pas les mêlées, c’est un peu compliqué. On n’a pas un patron en 2ème ligne. On joue longtemps sans demi d’ouverture véritablement pesant, avec un centre de poids. Pour le jeu qui voulait être mis en place, il fallait avoir 2 centres costauds, on ne les avait pas. C’est une évolution à peu près normale ».