Marti : “Je crois que tout s’est joué à la mi-temps, dans les vestiaires”

Photo Icon Sport
Photo Icon Sport

 

Dans les colonnes du Midi Olympique, Laurent Marti, le président de l’UBB est revenu sur le changement de physionomie de l’UBB en seconde mi-temps : « Je crois que tout s’est joué à la mi-temps, dans les vestiaires, quand les entraineurs et les joueurs ont décidé de changer de plan de jeu. Ces mecs-là, nous attendaient sur la largeur. Mais nous nous sentions plus puissants qu’eux. Le fait de prendre dans l’axe, nous a fait beaucoup de bien ».

 

Il est aussi revenu sur cette nouvelle campagne européenne qui commence pour l’UBB : « Je crois que la campagne de l’an passé a servi au groupe. Je crois que nous sommes entrés dans cette compétition en étant moins impressionnés. Mais nous étions bien conscients que cette équipe de l’Ulster était la meilleure province irlandaise du moment, et ce ne sont pas les résultats des autres équipes françaises qui auraient pu nous mettre en confiance. Mais je sentais que les joueurs avaient vraiment envie de ne rien gâcher. Ils ne voulaient surtout pas manquer le premier match à domicile car si on le perd, ça compromet en général tout le reste de la compétition ».