Serin : “Qu’est-ce que j’avais à perdre à vouloir jouer ? Rien”

Baptiste Serin

 

Baptiste Serin s’est exprimé sur son appréhension avant chaque rencontre et en particulier face aux Blacks avec l’équipe de France. « Ce n’est pas un excès de suffisance, mais j’ai la chance d’évacuer la pression en début de semaine. Lundi ou mardi dernier, je me suis dit : ‘Whaou, c’est énorme, je vais jouer les Blacks’. Et puis, je suis rentré dans mon match. On a quand même la chance d’avoir un jeu où nous sommes sûrs de nos forces. À côté de moi, j’ai des mecs solides, qui ont de l’expérience. Je n’avais rien à perdre, je savais que les mecs me suivraient. La philosophie prônée par le staff est tournée vers jeu. Qu’est-ce que j’avais à perdre à vouloir jouer ? Rien […] Attention, je ne veux pas passer pour le mec qui manque d’humilité. J’avais quand même de la pression. En plus, c’était hier (samedi) l’anniversaire de mon père. J’avais, en plus de l’objectif de la performance collective évidemment, ce petit truc personnel qui m’a motivé ».

 

Midi Olympique