Serin : “C’était à moi de transmettre ce sang-froid”

Baptiste Serin

 

Interrogé après la victoire contre l’Italie, Baptiste Serin est revenu sur le début de match un peu difficile des Français : « En début de match, quand les Italiens nous posaient des problèmes, je me disais qu’il ne fallait vraiment pas qu’on s’affole. C’était à moi de transmettre ce sang-froid. On avait tendance à trop se précipiter et à commettre des petites fautes de mains […] Je suis content parce que la remise en question a payé. Bien sûr, tout n’est pas parfait, mais le goût de la victoire fait du bien ».

 

Source : Sud-Ouest