Brunel : “Il faut qu’on fasse très attention, de manière à préserver ce qui est notre trésor”

Jacques Brunel

 

Interrogé par Sud-Ouest, Jacques Brunel est revenu sur l’annonce de la fusion entre le Racing et le Stade Français : “J’ai été abasourdi, je n’y ai pas cru, comme beaucoup de monde. Il y a le fond mais il y a aussi la forme, et la forme est incroyable ! Un club va disparaître, c’est un peu choquant. Ce n’est pas très bon pour le rugby. On aurait préféré préserver notre sport de ce genre de vicissitudes. Malheureusement, nous sommes dans une société avec ses excès et ses défauts. Il faut qu’on fasse très attention, de manière à préserver ce qui est notre trésor, et d’avoir des gens de qualité“.