Ntamack : “Humainement, il y a eu des moments difficiles”

 

Interrogé par le Midi Olympique, notre entraîneur des arrières, Emile Ntamack, est revenu sur la préparation du match contre le Racing 92 : “Il ne nous reste quasiment aucune chance. Nous avons préparé cette rencontre pour faire un match solide face au Racing. Nous essaierons de faire une prestation courageuse mais sans pression“.

 

Alors que ce match devrait être son dernier en tant qu’entraîneur de l’UBB, il dresse un bilan de cette saison, au cours de laquelle l’UBB a connu pas mal de remous avec entre autre une réorganisation du staff en cours de saison et la mise en retrait de Raphaël Ibanez : “Elle fut difficile par notre passage à vide qui a entraîné des débats et une remise en cause de notre fonctionnement. Peut-être était-elle nécessaire ; c’était en tout cas une volonté de l’ensemble du groupe… Mais, humainement, il y a eu des moments difficiles. Je ne le cache pas […] Je pense que les joueurs étaient désireux de changement, dans la voix, dans l’expression… Il y avait un phénomène d’usure tout simplement et comme dans le même temps, les résultats n’étaient pas là, une remise en question semblait inévitable. Des décisions ont été prises pour estimer des lendemains meilleurs. Avec le temps, on verra bien si elles ont vraiment changé les choses […] Je vous rassure, j’ai entraîné jusqu’à la fin. Vous l’avez bien vu lors de nos séances, et de nos matches. J’ai continué à faire équipe avec Jacques Brunel et Joe Worsley. Une fois que les bilans ont été tirés, notre fonctionnement s’est poursuivi ; même si j’ai été déchargé du mouvement général pour m’occuper précisément du travail des lignes arrières“.