Ntamack : “Le président va repartir à l’abordage pour trouver ce qui est le mieux pour son club”

 

Si l’est un profil de joueur qui manque un peu à l’UBB, c’est les joueurs puissants. Le président Laurent Marti avait déjà fait la remarque cet hiver et voulait recruter en ce sens. Interrogé par le Midi Olympique, Emile Ntamack, notre entraîneur des arrières revient sur ce point : “Nous aurions aimé que notre équipe soit dispose de plus de puissance sur les impacts, qu’elle casse davantage de plaquages, et qu’elle finisse mieux les coups, aussi. Peut-être que nous n’avons pas trouvé ce que nous cherchions tous ensemble, les entraîneurs et le président qui connaît le rugby… Nous avons fait notre maximum, mais ça n’a pas marché, il n’y a pas de regrets à avoir même si la déception est là. Mais je sais que le président va repartir à l’abordage pour trouver ce qui est le mieux pour son club“.