Laurent Marti : “Je me suis dit que plutôt que de toujours parler, il fallait agir”

 

Avec les relégations de Grenoble et Bayonne, il faut élire de nouveaux représentants du Top 14 au comité directeur de la LNR cet été. Notre président, Laurent Marti, s’est porté candidat au poste. Pour l’émission Top Rugby, sur TV7, il revient sur les raisons de ce choix : « J’y ai souvent réfléchi. J’avais été sollicité, ce qui fait toujours plaisir, mais j’avais refusé parce qu’il y avait trop de travail ici. Il y a toujours autant de travail mais ce qui m’a décidé, c’est que je trouve que le rugby est à un tournant. Il y a des gens qui n’ont peut-être pas la même vision que moi sur l’avenir de ce sport. Je me suis dit que plutôt que de toujours parler, il fallait agir. Si je suis élu, je ferai en sorte de veiller principalement à l’intérêt général de notre sport […] Les chantiers prioritaires seraient le salary cap, qui n’est pas respecté par certains, qui faussent la donne et forcent toujours les clubs à donner plus d’argent aux joueurs. Cela pourrit leur mentalité. Il faut veiller à ça. On a aussi beaucoup à réfléchir sur la formation. On voit bien que l’on est en retard même sur les U20. Il y a aussi le développement géographique du rugby, qui me tient à cœur également ».