Jean-Baptiste Elissalde : “C’est autour des rucks, ou dans l’axe des rucks, que Bordeaux-Bègles a construit une bonne partie de son succès”

 

Jean-Baptiste Elissalde, ancien entraîneur des 3/4 du Stade Toulousain et maintenant consultant rugby pour l’Equipe, est revenu sur notre victoire contre le champion de France clermontois : “C’est autour des rucks, ou dans l’axe des rucks, que Bordeaux-Bègles a construit une bonne partie de son succès sur Clermont hier soir […] L’UBB a souvent réussi à créer de l’avancée en concentrant son jeu dans cette zone axiale […] Le porteur de balle jouait parfaitement son duel en visant l’épaule extérieure de son défenseur, il luttait ensuite au sol pour bien présenter son ballon, les soutiens se resserraient, […] les nettoyages étaient bien réalisés, un joueur ramassait le ballon pour poursuivre l’action […] Ce genre de jeu de défi n’est pas que bête et méchant : ça demande beaucoup de technique, et l’UBB l’a parfaitement réalisé, en parvenant à conserver de la vitesse dans ses enchaînements, la clé de tout […] Face à cette équipe dont la défense est bien replacée sur largeur et monte vite, attaquer sur les extérieurs aurait été suicidaire pour les Bordelais […] Lesgourgues s’est régalé : c’est un filou, qui a des « pétards » dans les jambes. Mais on a aussi beaucoup vu Sébastien Taofifenua. Chapeau d’ailleurs à lui et aux trois autres piliers de l’UBB, Cobilas, Ravai et « Brad » Poux. Si les Bordelais se sont imposés hier, ils le doivent aussi à leur performance en mêlée“.