Baptiste Serin : « Ce sont les joueurs qui en pâtissent en premiers »