Philippe Barbe : « On peut importer sa méthodologie, mais en fonction de ce qui existe et que l’on a entre les mains »