Jefferson Poirot : « Le mot défaite encourageante, on en peut plus de l’entendre. C’est juste insupportable »