Arnaud Carré : « On va voir si la mayonnaise prend. La Pro D2 c’est dense, c’est homogène. Je leur dis aussi bon courage »