Lucas Lebraud : « J’ai les yeux bien ouverts pour tout observer, tout regarder, tout apprendre et ensuite essayer de retranscrire ce que j’ai vu »