Clément Carpentier : “J’ai l’impression que l’on attend un peu trop de Radradra, ou de Tamanivalu”

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour participer à l’émission La Mêlée du Lundi, Clément Carpentier, journaliste pour 20 Minutes, est revenu sur la prestation de l’UBB sur le terrain de Clermont, ce week-end en Top 14 : « On en n’est pas à dire que c’est comme le PSG en Ligue 1, que c’est un match à part et qu’il faut y aller juste pour faire le match, mais c’est très compliqué. Il y a quelques classes d’écart au début de la rencontre, même si vous alignez votre meilleure équipe du côté de l’UBB. J’ai trouvé l’UBB plutôt intéressante, moins foufou, ou en tout cas mieux organisée, que les dernières fois. Ce qui m’inquiète un peu dans cette équipe, c’est que l’on a tellement dit qu’il y avait des individualités qui étaient arrivées dans ce club, que j’ai l’impression que certains les regardent, ou attendent qu’elles fassent quelque chose. Si l’individualité ne fait rien, il ne va pas se passer grand-chose. J’ai l’impression que l’on attend un peu trop de Radradra, ou de Tamanivalu. Oui, quand ils réussissent un enchaînement, ça fait pratiquement essai à tous les coups. Sur des lancements à une main, c’est niquel, c’est propre, quand ça passe, ça fait essai. Mais dans la répétition, faire des séquences de jeu de 3 minutes, sans faire de fautes de main, sans faire de fautes techniques, c’est un peu plus compliqué. C’est peut-être ça qui est un peu inquiétant pour la suite ».