Matthieu Jalibert : “Je ne me sens pas forcément restreint, même si c’est sur qu’il y a des jeux un peu plus beau à voir”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre demi d’ouverture, Matthieu Jalibert, est revenu sur son adaptation au nouveau projet de jeu de l’UBB, lui qui va reprendre la compétition après une longue blessure : “Quand j’avais repris cet été, c’était ce que voulais mettre en place Rory, et maintenant c’est prolongé par Joe. On est sur le même système et sur le même jeu. Ca n’a pas changé. C’était ce que l’on voulait faire à la base, dès le début de saison. Comme je m’étais entraîné dès juillet, ça ne change pas trop pour moi. Quand on est blessé, on est un peu plus à l’écart, il y a des nouvelles choses, des lancements, que l’on ne connait pas. Mais ça va vite, c’est relativement similaire à ce que l’on faisait avant. On prend vite le pli et on s’y fait rapidement. On a décidé de se baser sur un jeu d’occupation, en mettant la pression. Pour l’instant ça marche bien. J’ai l’exemple des Anglais, ils n’ont fait que ça contre l’équipe de France. Ca ne les a pas empêché, sur leurs ballons de récupération, de prendre des initiatives, d’attaquer la ligne. On le voit très bien avec Farrell. Je ne pense pas qu’il ait restreint le jeu. Il y a juste une zone, où ils se disent qu’ils préfèrent dégager, mettre la pression et monter. Sur les matchs que l’on a fait à Chaban ou même à l’extérieur, contre Castres, quand on va gagner là-bas, c’est des choses qui marchent quand c’est bien fait. C’est très simple et ça marche vraiment. On tape, on chasse et on récupère, une fois que l’on a récupéré le ballon, on peut prendre des initiatives. Je ne me sens pas forcément restreint, même si c’est sur qu’il y a des jeux un peu plus beau à voir“.