Kane Douglas : “Tout ce dont j’ai besoin, c’est de bosser dur pour aider l’équipe. Je n’ai pas forcément besoin de marquer un essai”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre 2ème ligne australien, Kane Douglas, est revenu sur son appétence pour les tâches de l’ombre, le plaquage, le déblayage dans les rucks, la conquête : « C’est mieux comme ça, sinon, on pourrait croire que je suis grand et moche […] En Australie, on appelle ça “the shits” […] Je suis heureux de le faire. Ma femme est parfois en colère après moi car je ne marque pas d’essais. Mais tout ce dont j’ai besoin, c’est de bosser dur pour aider l’équipe. Je n’ai pas forcément besoin de marquer un essai. Quand j’attrape le ballon et que je participe à l’action, ça suffit à mon bonheur […] Ce n’est pas que je me fiche de la reconnaissance mais j’en ai assez comme ça, je suis content de ce que j’ai déjà ».