Nicolas Florian : “Laurent Marti a réussi à convaincre Alain Juppé de la pertinence de garder un stade spécifique pour l’UBB”

 

Interrogé dans les colonnes de Midi Olympique, le futur maire de Bordeaux, Nicolas Florian, est revenu sur la façon dont l’UBB a pu bénéficier de l’utilisation du Stade Chaban Delmas : “D’abord, Alain Juppé a permis l’utilisation du stade pour récompenser les deux entités d’avoir réussi à fusionner. C’est vrai que c’est tombé au bon moment car le club franchissait un cap, mais personne n’avait jamais vu à Bordeaux 30 000 personnes assister à un match de rugby de saison régulière. Ce fut une vraie bonne surprise. Puis, dans un second temps, Laurent Marti a réussi à convaincre Alain Juppé de la pertinence de garder un stade spécifique pour l’UBB. Ce n’était pas acquis car Alain Juppé pensait que s’il faisait un nouveau stade à Bordeaux-Lac, c’était pour l’ensemble du haut niveau : en clair, les Girondins et l’UBB. Laurent Marti, par sa personnalité, a convaincu la municipalité de conserver Chaban-Delmas tel quel, alors qu’il y avait un projet urbain sur ce site“.