Laurent Marti : “Ca sera certainement sur un coup de dés. Un coup de dés, ça se provoque. Il faudra faire preuve de caractère jusqu’au bout”

 

Invité sur le plateau de TV7, pour l’émission Top Rugby, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu la fin de saison qui attend son club : « A chaque début de saison, on disait que l’on avait peut-être pas tout le matériel nécessaire pour lutter. Cette année, on ne s’est pas caché. On a bien dit que sur le papier, on a de quoi lutter avec les meilleures équipes. Mais pour autant, c’est ce que l’on explique toujours, on doit être 9ème ou 10ème masse salariale. On a optimisé notre effectif. Dès lors, c’est difficile de rentrer face à des grosses équipes. Il est quand même surprenant de voir l’UBB largement devant Montpellier, qui est la plus grosse masse salariale au monde je pense, en tout cas en Europe et Toulon qui est une des très grosses masses salariales du championnat aussi. C’est déjà une première victoire, mais ça prouve juste que l’on optimise, que l’on travaille bien. On était 11 au départ pour jouer la qualification. On est peut-être plus que 8 si on considère que Pau, Montpellier et Toulon auront du mal à revenir. C’est une première étape. Maintenant, encore une fois ça sera certainement sur un coup de dés. Un coup de dés, ça se provoque. Il faudra faire preuve de caractère jusqu’au bout ».