Clément Maynadier : « Le bras de fer a penché du côté de Montpellier »