Romain Buros : “Souvent, si on ne fait pas les bons choix, on se retrouve vite sous pression”

 

Interrogé par Rugbyrama, notre arrière, Romain Buros, est revenu sur les secteurs de son jeu qu’il devait encore améliorer pour continuer à progresser : “D’abord, le jeu au pied. Et ensuite, il faut tout améliorer (rires). Non, après, il y a la lecture de jeu, faire les bons choix au bon moment. C’est une chose importante à l’arrière, car souvent, si on ne fait pas les bons choix, on se retrouve vite sous pression. Ensuite, il y a aussi les duels défensifs qui ne sont pas toujours faciles à négocier et c’est particulièrement important à l’arrière, car si tu te loupes, il y a essai derrière“.

 

Il est aussi revenu sur ses relations avec ses coéquipiers étrangers comme Semi Radradra, Etonia Nabuli ou Seta Tamanivalu : “Au début, ce n’est pas forcément facile pour moi, parce que je ne suis pas très très bon en anglais ! À force, on s’adapte. Les termes rugbystiques ne sont pas compliqués. Et cela se fait de mieux en mieux“.