Baptiste Serin : “Il n’y rien à compter, il faut jouer tous les matches pour les gagner”

 

Interrogé par France Bleu Gironde, notre demi de mêlée, Baptiste Serin, est revenu sur l’état d’esprit à avoir à l’approche de ce sprint final : “L’année dernière, à sept journées de la fin, on était persuadé de ne pas y être. Il y a eu un changement de coach, il y avait un environnement collectif pas du tout propice à une qualification. Ce n’est pas que collectivement on a lâché mais on était déjà en préparation de l’année d’après. On ne vous l’a pas dit sur le moment mais clairement c’était ça. Là, c’est complètement différent. Il y a eu une stabilité et plus on se rapproche, forcément dans les têtes ça joue. Il va falloir continuer à mettre un standing très haut parce que l’UBB n’a aucune marge de manœuvre. On n’a pas du tout les clés en main. Il n’y rien à compter, il faut jouer tous les matches pour les gagner“.