Cyril Dabadie : “Le problème récurrent, c’est que l’on a plus peur de nous que de notre adversaire”

 

Interrogé dans les colonnes de Sud-Ouest, l’entraîneur de l’équipe Espoir de l’UBB, Cyril Dabadie, est revenu sur la victoire acquise le week-end dernier contre Brive, au Stade André Moga : « Dimanche dernier, ça a été mieux mais on n’est toujours pas guéris. On reste trop fragiles, on l’a vu en sortant encore du match à un moment donné. Le problème récurrent, c’est que l’on a plus peur de nous que de notre adversaire ».

 

Il est aussi revenu sur l’importance de l’emporter contre Agen, la fin de saison approchant : « Déjà, ils ne sont qu’à 3 points derrière donc s’ils nous battent, ils peuvent nous passer devant. Après, on peut très bien se dire que ce match de dimanche est un 16e de finale, celui de Pau un 8e et Mont-de-Marsan un quart. Si on gagne les trois, alors direction les demies ».