Patrick Arlettaz : “Ce qu’il y a de certain, c’est que l’on s’est tiré une balle dans le pied”

photo HARRY RAY JORDAN

 

Interrogé au micro d’ARL, Patrick Arlettaz, l’entraîneur de Perpignan, est revenu sur la défaite concédée sur le terrain de l’UBB, ce samedi après-midi : “Les 20 premières minutes, elles ne sont pas dignes de notre caractère. On connaît nos limites. On a vu sur ce match-là ce que l’on était capables de faire et le caractère que l’on pouvait avoir. C’est sans doute aussi là que l’on perd le match. Je ne sais pas si on l’aurait gagné en faisant 20 autres premières minutes, mais ce qu’il y a de certain, c’est que l’on s’est tiré une balle dans le pied. Il y a forcément une différence entre notre équipe et la leur. On a réussi à relever la tête et à se la remettre à l’endroit, à montrer du caractère et à jouer comme on sait le faire avec nos manques et nos forces“.