Laurent Depret : “Ce garçon c’est Goldfinger. Dès que vous lui mettez un ballon ovale, quelle que soit la discipline, le code, le niveau, il est bon, même plus que ça, il est le meilleur”

 

Dans l’émission Entre les Potos, sur les ondes de RMC, Laurent Depret, journaliste pour RMC Sport, a dressé le portrait de notre trois-quart centre, Semi Radradra : “Ce garçon c’est Goldfinger. Dès que vous lui mettez un ballon ovale, quelle que soit la discipline, le code, le niveau, il est bon, même plus que ça, il est le meilleur. Il a un physique hors norme pour un centre ou un ailier. Il a joué dans tous les codes, à 7, à 13, à 15. Il a été international australien à 13, international fidjien à 7, international à 15 depuis le mois de novembre. Il a été appelé 3 fois et il met 3 essais, il fait marquer. Il est de la victoire historique contre le XV de France. Pour la partie personnelle, il a été approché par l’UBB, il y a 4 ans, c’est finalement à Toulon qu’il a posé ses valises. Il voulait un contrat de 2 ans, ils s’étaient tapés dans la main comme ça. Il a finalement eu un contrat d’un an plus deux. Il a dit à son agent qu’il faisait son année et qu’il se sauvait. Il a retrouvé le contact de Laurent Marti, et voilà comment il est arrivé en Gironde, avec l’affaire du faux sac à main, mais du vrai carré Hermès pour madame“.