Laurent Marti : “Il est hyper particulier mais c’est pour ça qu’il est hyper intéressant”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre président, Laurent Marti, revient sur le côté décisif de la rencontre contre Castres, ce samedi après-midi au Stade Chaban Delmas : “Il est hyper particulier mais c’est pour ça qu’il est hyper intéressant. On est dans un contexte où on se parle quotidiennement avec Christophe Urios, on entretient une très bonne relation. Il est venu trois fois à Bordeaux mais il n’a jamais remis les pieds au centre d’entraînement depuis le jour où il a voulu visiter les installations après notre rencontre, car il y a du respect mutuel. La séparation des intérêts de nos clubs respectifs est bien claire […] Christophe est un mec droit, qui connaît le rugby, donc ça se passe naturellement […] On sait tous que Castres et Christophe ont le match aller en travers de la gorge. On en a reparlé, il était profondément vexé. Quand on a gagné là-bas, après le match, j’ai tout fait pour ne pas le croiser parce que je ne savais pas quelle attitude adopter. Mais même si Christophe Urios ne venait pas à Bordeaux la saison prochaine, il ferait tout pour venir gagner ici. Je pense que ça ajoute encore plus de motivation car il veut mettre un point d’honneur à gagner ici, on le sait tous“.