Jefferson Poirot : « Je me suis dit tout de suite : ‘C’est mort, je ne fais pas la Coupe du monde' »