Jefferson Poirot : “J’ai proposé de faire l’interface entre le groupe et le staff pour que les joueurs n’aient qu’à s’occuper du terrain”

 

Bien qu’actuellement blessé au genou, notre pilier gauche, Jefferson Poirot, reste le capitaine de l’UBB. Pour l’Equipe, il revient sur la façon dont il joue ce rôle depuis sa blessure : “C’est frustrant, mais j’essaie d’être dans un rôle différent. Je parle aux joueurs plus informellement, individuellement. J’essaie aussi de m’effacer vis-à-vis des capitaines en place (Serin, Lesgourgues). Je me freine pour ne pas créer de confusion au sein du groupe. C’est très compliqué. Je m’interroge beaucoup sur l’influence que je dois garder. J’ai proposé de faire l’interface entre le groupe et le staff pour que les joueurs n’aient qu’à s’occuper du terrain. Je reste très proche de notre groupe de leaders (Dubié, Lesgourgues, Serin, Maynadier, Marais, Amosa, Diaby, Roumat). Depuis que j’ai pris ce rôle de capitaine (en début de saison), on partage tout. Le capitanat n’est pas exclusif, je n’impose rien. On décide ensemble. C’est impossible d’être seul“.