Jean Trillo : “S’il n’y a pas cette prise de risque, qui n’en est en fait pas un, on est condamné à des stéréotypes et à tuer le jeu”

PHOTO CLAUDE PETIT

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour l’émission La Mêlée du Lundi, Jean Trillo, champion de France en 1969 sous le maillot du CAB, est revenu sur les différences dans le jeu entre l’UBB et le Stade Toulousain cette saison : “Au lieu d’enterrer le ballon sans regarder s’il y a un partenaire à qui le passer, c’est juste tourner la tête pour savoir s’il au lieu d’être plaqué avec le ballon, on ne peut pas le passer avant. Ce n’est finalement pas très compliqué. Mais ce sont des choses qui changent radicalement toute l’évolution des jeux derrière parce que le mouvement se crée, les opportunités arrivent. Sur un jeu figé et stéréotypé, s’il n’y a pas cette prise de risque, qui n’en est en fait pas un, on est condamné à des stéréotypes et à tuer le jeu“.