Laurent Marti : “Si on n’arrive pas à trouver de la stabilité et de la compétence avec Christophe Urios, je ne sais pas ce qu’il faudra faire”

photo Icon Sport

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour participer à l’émission La Mêlée du Lundi, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur la stabilité qu’il espère trouver avec Christophe Urios à la tête de l’UBB, prenant Lyon comme exemple : « Il faut cette stabilité. Il ne faut pas non plus oublier que Lyon a, tout de suite, bénéficié de moyens très importants pour monter. Ils ont eu plus de mal que nous pour le faire et y rester. Dans la foulée, ils ont ce manager, qui fait un super travail, qui amène de la stabilité et beaucoup de compétences. Si on n’arrive pas à trouver de la stabilité et de la compétence avec Christophe Urios, je ne sais pas ce qu’il faudra faire. Il a signé 4 ans, il a déjà fait ses preuves et on s’entend très bien. Voir Lyon faire deux demi-finales en 2 ans, c’est le propre d’un championnat resserré. On était 11 équipes au départ pour se qualifier parce qu’il faut y mettre Pau qui l’année d’avant avait loupé la qualification de rien du tout. C’est un club solide. On a ensuite été assez vite 10, puisqu’ils ont eu une saison compliquée. C’est super dur de rentrer dans les 6 quand vous êtes 10, mais en même temps ça laisse un peu une chance à tout le monde ».