Laurent Marti : « Je n’ai pas les moyens d’être un président-propriétaire, l’enjeu est trop important pour moi »