Ben Botica : “Quand tu as cet âge, tu penses que tu n’as pas à travailler dur, que les choses vont venir toute seule”

 

Interrogé dans les colonnes de Sud-Ouest, notre demi d’ouverture, Ben Botica, revient sur son premier échec avec les Espoirs du Biarritz Olympique, club dont son père avait porté le maillot : « J’étais jeune, j’ai profité du mode de vie français, j’ai peut-être un peu trop bu… Quand tu as cet âge, tu penses que tu n’as pas à travailler dur, que les choses vont venir toutes seules ». Il a ensuite connu un second échec avec les Auckland Blues, en Super 15 : « J’étais pote avec des joueurs plus vieux que moi, certains ont joué pour les All Blacks comme Luke McAllister. Je me suis dit je voulais ressembler à ce genre de gars mais je n’ai pas travaillé assez ». Pour finir, il s’est exprimé sur son expérience en Angleterre, chez les Harlequins, où il n’a pas réussi à s’imposer face à Nick Evans : « J’étais sans cesse comparé à lui. Pendant les premières saisons, j’étais content d’apprendre à ses côtés mais ensuite, je voulais débuter, être dans l’équipe, c’est pourquoi je suis parti ».