Christophe Urios : « On a remis du physique, on a fait des séquences plus longues car on sait que les matchs de Coupe d’Europe sont différents »