Clément Carpentier : « Maintenant, en jouant un adversaire, je ne sais pas ce que c’était avant et c’est peut-être ça qui est un peu inquiétant, ils savent à quoi s’attendre »