Afa Amosa : « Si le public s’enflamme, ça peut vraiment nous permettre de passer la vitesse supérieure »