Serge Simon : “Il y a eu une disproportion entre l’équation sportive, somme toute assez simple à résoudre, et les modalités de réponses…”

 

Interrogé par Le Figaro, le vice-président de la LNR, Serge Simon, s’est exprimé sur l’accord trouvé entre la FFR et la LNR pour la prochaine tournée internationale : “J’éprouve un sentiment mitigé. Bien sûr de la satisfaction qu’on ait trouvé un accord, mais aussi de l’insatisfaction que ça ait duré autant de temps, qu’il y ait eu autant de tensions. De la forme que ça a pris aussi, puisqu’on nous a envoyés au Conseil d’état. C’est ambivalent comme sentiment. Mais bon, je suis très content d’être sorti de la crise, d’avoir trouvé un accord, qui est plutôt un compromis d’ailleurs. Chacun a fait des efforts. Mais ça pose des questions. Comment en est-on arrivé là ? […] Il y a eu une disproportion entre l’équation sportive, somme toute assez simple à résoudre, et les modalités de réponses… Finir au Conseil d’état pour ce genre de questions, je pense qu’il y a un décalage qui interroge. Je me réjouis de l’accord, mais les institutions du rugby, dont je fais partie, doivent se poser quelques questions. C’était quand même ahurissant comme situation. On doit réfléchir à ce que les choses ne se reproduisent pas en l’état“.