Nans Ducuing : “Le destin a fait que je me suis retrouvé en pros à réaliser mon rêve”

 

Dans le cadre de l’émission 2v1 coanimée par Benjamin Kayser et François Trillo, Nans Ducuing est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à jouer son premier match en professionnel après avoir obtenu son diplôme d’ostéopathe, ce qui a par la suite lancé sa carrière de rugbyman :

Je suis sorti ostéo à 21 ans, c’était quand même assez tôt pour s’installer et Bayonne proposait d’entrer en centre de formation mais c’était assez tard, j’avais un âge avancé et je m’étais dit que j’avais envie de poursuivre avec kiné. Je me suis renseigné et je savais que Perpignan avait un partenariat avec une école de kiné qui était à Gérone en Espagne donc j’ai appelé de moi-même, après des échanges ça s’est fait, ils m’ont pris en espoirs. La première année j’ai donc fait en parallèle, l’école de kiné et les espoirs à l’USAP. Faut savoir que j’ai eu pas mal de chance parce que j’arrive l’année où ils sont en Top 14 et la deuxième année je devais poursuivre mes études, j’avais fait le deuil du rugby même si moi, dans ma tête. Je m’étais dit, je veux toujours faire un sport en pro. C’est vrai que ça me rongeait de me dire : “C’est peut être la fin, t’as pas réussi à aller toucher ton rêve”. Il s’avère que Perpignan, malheureusement, descend en Pro D2 donc ils décident de garder 4-5 jeunes, dont je fait partie. C’est là que l’aventure a commencé puisque l’année d’après, je fais la prépa avec les pros et au mois d’octobre, Geoffrey Michel, qui était l’arrière de Perpignan, se blesse donc je fais mon premier match en pro, qui se passe bien, et j’ai mis le pied à l’étrier. C’est fou parce que j’aurais pu prendre deux chemins complètement différents. J’avais rencontré le président de Leucate, je devais signer à Leucate à la fin de la première année de Perpignan, j’avais 22 ans et ils me payaient les aller-retour à Gérone et un bungalow au bord de la Méditerranée. Ça m’allait très bien, j’étais très content mais le destin a fait que je me suis retrouvé en pros à réaliser mon rêve, par réussite et par chance, qu’il faut dans la vie.