Laurent Marti : “On ne peut pas nous demander d’aider la société d’une part, et ne pas nous aider par ailleurs à payer nos charges puisqu’il n’y a plus aucune rentrée”

 

Invité dans l’émission de Canal + Sport, le Late Rugby Club, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur l’avancée des aides financières promises par l’Etat : “Il y a d’abord les aides de l’Etat que nous attendons. On a eu une réunion avec les présidents de club en fin d’après-midi où la Ligue a commencé à nous annoncer un peu plus de concert, même si rien n’est encore signé. Il faudra voir exactement quelle sera la compensation. On sait que la compensation, pour l’instant, avait été calculé sur les chiffres que l’on avait donné début septembre, qui partaient d’une jauge à 5000 spectateurs. Avec cette jauge, on sauve 65% de nos recettes parce que ça veut dire que l’on peut rentrer nos partenaires qui représentent 65% de la billetterie et aussi quelques abonnés. Ca avait été calculé comme ça, mais ça ne peut pas en rester là. Aujourd’hui, ce que l’on a compris, c’est que le gouvernement nous demande de continuer à jouer. Il y a deux objectifs de leur part, c’est de maintenir en vie le sport professionnel, mais aussi de dire aux gens qui seront bloqués chez eux le week-end qu’ils pourront au moins regarder du sport pro à la télé. Mais on ne peut pas nous demander d’aider la société d’une part, et ne pas nous aider par ailleurs à payer nos charges puisqu’il n’y a plus aucune rentrée“.