Christophe Urios : “J’ai vu que la Ministre espérait vraiment remettre du monde dans les stades le 15 décembre, c’est une bonne nouvelle”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, s’est montré favorable à un retour le plus rapide possible du public dans les stades : “Pour plein de raisons, évidemment sur le plan économique, sur la vie des équipes, mais aussi socialement c’est important. J’ai vu que la Ministre espérait vraiment remettre du monde dans les stades le 15 décembre, c’est une bonne nouvelle. Comment ? Quand ? Je n’en sais rien, mais c’est important de remettre du monde dans les stades pour que cette vie sociale reprenne. C’est ça aussi qui est important. Le monde du sport en général a besoin de ça parce qu’on se bat pour ça. Faire les matchs à huis-clos, ce n’est pas marrant. On n’y prend pas beaucoup de plaisir. Ce qui est important c’est cette émotion que le rugby, ou notre équipe dégage. Quand elle n’est pas partagée, c’est nul. Je milite donc pour avoir le plus de monde possible, le plus vite possible. Mais en même temps, on ne peut pas faire grand chose et il ne faut pas faire de conneries. J’ai l’impression que l’on est en train de sortir de cette histoire. Ne soyons pas trop pressés, restons prudents, précis. Mais j’avoue que je n’y comprends pas grand-chose quand même. On me parle de vaccins, j’avais l’impression que c’était pour le mois d’avril, et maintenant presque on te dit qu’il faut se faire vacciner demain. Ca me dépasse, et pour l’instant je me préoccupe du déplacement à Montpellier“.