Paul Goze : “Au niveau des recettes, cette réouverture au 15 décembre serait très importante, même urgente”

 

Dans les colonnes de l’Equipe, le président de la LNR, Paul Goze, est revenu sur l’importance financière d’un retour du public dans les stades rapide : « Au niveau des recettes, cette réouverture au 15 décembre serait très importante, même urgente. Le huis clos, c’est une double peine pour les clubs. Non seulement il n’y a pas d’entrée d’argent, mais en plus, il y a un risque d’avoir des sorties financières. Les clubs sont effectivement susceptibles de rembourser les partenaires, qui n’ont pas bénéficié des prestations prépayées, et les abonnés, qui n’ont pas pu assister aux matches. À jauge partielle, ces obligations auprès des supporters et des partenaires pourraient être en partie remplies ».

 

Il s’est aussi confié sur les aides de l’Etat attendues par les clubs professionnels : « Nous attendons l’estimation de l’État qui ne devrait pas tarder à arriver. Le décret pourrait être publié cette semaine. Si c’est le cas, les clubs pourraient toucher les sommes envisagées avant la fin du mois de décembre. Ils l’attendent pour soulager leur trésorerie ».