Tapu Falatea : “Pour moi aussi c’était émouvant, je l’ai toujours considéré comme mon fils”

 

Interrogé dans les colonnes de l’Equipe, le pilier agenais, Tapu Falatea, qui se trouve être l’oncle de notre trois-quarts centre, Yoram Moefana, est revenu sur ce qu’il a ressenti lorsqu’il a affronté son neveu, récemment en championnat : « C’était la première fois que l’on jouait l’un contre l’autre. Dans le couloir pour sortir sur le terrain, il marchait à côté de moi et je le voyais pleurer. Il avait les larmes aux yeux à l’idée de jouer contre son oncle. Il se rappelait du jour où je l’avais amené en métropole. Pour moi aussi c’était émouvant, je l’ai toujours considéré comme mon fils. Je me retenais parce que voilà… Je lui ai dit de se concentrer et de faire attention pendant le match ».