Laurent Marti : “Notre public est très important mais il compte beaucoup de gens qui achètent une place le jour du match”

 

Interrogé dans les colonnes de Midi Olympique, le président de l’UBB, Laurent Marti, s’est confié sur le poids limité des abonnements particuliers dans le budget du club : “Au mois de juin, nous ferons un nouveau point avec les abonnés […] Cette question des abonnements n’est pas un énorme problème pour nous. Pourquoi ? Parce que les gens qui viennent nous voir à Chaban Delmas savent qu’ils vont dans un grand stade (34000 places, ndlr) et qu’ils trouveront quasiment toujours une place. Et pour ma part, j’ai toujours refusé de réduire la contenance du stade pour organiser la rareté. Donc le poids des abonnements des particuliers n’est pas vital pour nous. Notre public est très important mais il compte beaucoup de gens qui achètent une place le jour du match. Les recettes venues du partenariat pèsent beaucoup plus sur notre budget. Les recettes billetterie se situent entre 15 et 20%, abonnements et guichets confondus“. Il a par ailleurs reconnu que le Covid-19 et la crise économique engendrée avait coûté “entre 9,5 et 10 millions d’euros” au club.