Guy Novès : “A Toulouse, je pense que cette demi-finale, on a commencé à la préparer il y a un mois”

 

Interrogé dans les colonnes de Midi Olympique, l’ancien sélectionneur national, Guy Novès, s’est confié sur les propos tenus par Christophe Urios, après la victoire contre Clermont ou la défaite face au Stade Toulousain : “Christophe (Urios) a commencé à dire que ses joueurs avaient eu du déchet contre Clermont. Il est entré dans la préparation de la demi-finale dès le coup de sifflet du barrage. A Toulouse, je pense que cette demi-finale, on a commencé à la préparer il y a un mois. C’était ce qu’on faisait à mon époque. Je suis convaincu que ça n’a pas changé. On mettait tous les jours un peu de poison dans les veines de certains joueurs, pour préparer cette échéance. A La Rochelle, Gibbes et O’Gara, j’en suis sûr se servent de la défaite en finale de Champions Cup, ce moment exceptionnel de leur parcours pour préparer leurs joueurs à la demi-finale […] Un manager a toujours une attitude un peu différente devant la presse de celle qu’il peut avoir devant son groupe. Même si les choses évoluent, il existe toujours des moments d’intimité avec les joueurs. Et c’est là qu’on envoie les vrais messages. C’est là qu’on resserre quelques boulons avec certains joueurs. Christophe est loin d’être idiot, il a évidemment vu ce qu’il manquait à son équipe pour battre Toulouse. Son coup de gueule n’est pas anodin et il est justifié. S’il avait été satisfait de la prestation de ses joueurs ce jour-là, ça n’aurait été ni Christophe Urios, ni un entraîneur de Top 14“.