Quelques chiffres sur la valeur économique de l’UBB

iconsport Supporters drapeaux UBB

 

 

Sans pouvoir y répondre concrètement, Sud Ouest pose la question de la valeur économique de l’UBB. Comme toute entreprise sportive, il est impossible de donner un montant. Par contre, chiffres à l’appui le quotidien démontre que sa côte a grimpé en flèche durant les dernières années. Il précise “qu’en 2007, Laurent Marti était devenu actionnaire majoritaire de la SASP à un peu plus de 90 % en injectant 566 000 euros dans le capital”. Dans les semaines à venir, le nouvel actionnaire basé à Hong-Kong, Louis-Vincent Gave va acquérir 10 % pour plusieurs centaines de milliers d’euros, “sous forme de rachat d’actions au président-propriétaire ou de nouvelle augmentation de capital”. Durant ces huit années, le chiffre d’affaires a fait un bond incroyable passant de 2,5 millions d’euros en 2007 à près de 17,5 millions d’euros en 2015. Dernier chiffre qui met en lumière le travail acharné, l’attachement et l’investissement personnel de Laurent Marti à “son club”, il a investi 3,8 millions d’euros de sa poche depuis qu’il est président de l’UBB. Il faut avouer qu’avec la Champions Cup qui se profile, le statut de meilleure affluence d’Europe et  l’installation définitive au Stade Chaban Delmas, la côte de l’UBB va surement continuer sa progression.