François Trinh-Duc : “J’ai souvent été le plus jeune dans les groupes, et je me moquais un peu de l’expérience des ainés. Maintenant, je reprends ce flambeau”

 

Interrogé au micro de Canal +, à la sortie de la victoire face à Clermont, notre demi d’ouverture, François Trinh-Duc, est revenu sur son rôle d’aîné du groupe : « Qu’on dise que je suis une vieille branche ? Je le prends comme un compliment (sourire). J’ai souvent été le plus jeune dans les groupes, et je me moquais un peu de l’expérience des ainés. Maintenant, je reprends ce flambeau, et quelque part ça me fait plaisir […] J’ai toujours dit que, lorsque j’étais plus jeune, les plus expérimentés m’avaient apporté et m’avaient épaulé. C’est ce que j’essaye de faire la semaine, sur la stratégie, la préparation des matches, et aussi sur le rôle des jeunes. Ca s’appelle la transmission et c’est une valeur du rugby que j’aime. J’ai connu ça étant jeune, maintenant je participe à la transmission. Quand on voit en plus les résultats, le plaisir qu’on prend sur et en dehors du terrain, c’est encore plus facile ».